Nous soutenons l'Hannuaire

Actualités

Le contexte est très porteur pour les nouvelles formes d’emploi

Le contexte est très porteur pour les nouvelles formes d’emploi

Le contexte est très porteur pour les nouvelles formes d’emploi

Guillaume Cairou, président-fondateur de Didaxis s’exprime ici sur l’essor du freelancing et du portage salarial. Interview

Les freelances ont le vent en poupe, comment expliquer l’explosion relativement récente de cette forme de travail ?

Les métiers du freelancing et du portage salarial suivent la même trajectoire de croissance, à la différence que la réserve de croissance du portage salarial semble plus importante au regard des populations potentiellement concernées par le dispositif, plus nombreuses.

Le contexte actuel peut être considéré comme “porteur” pour les nouvelles formes d’emploi, d’abord car on constate, pour un certain nombre d’entre elles, une croissance forte tant en termes de volume d’activité (parfois près de 20 % par an) que de visibilité, ainsi qu’une grande facilité d’accès. Il convient toutefois de distinguer les nouvelles formes d’emploi entre elles, car toutes ne répondent pas aux mêmes besoins et ne s’inscrivent pas dans les mêmes enjeux.

“Nombreux sont les actifs à aspirer aujourd’hui à davantage d’autonomie, peu promue par les schémas classiques du travail”

L’essor général des nouvelles formes d’emploi bénéficie d’une convergence unique d’évolutions conjoncturelles, technologiques et culturelles. D’abord, le chômage de masse, devenu structurel, appelle à l’innovation sociale pour développer de nouveaux modes de création de revenu. Ensuite, la transition numérique, qui bouscule un certain nombre de relations préétablies dans les chaînes de valeur, multiplie les interactions et ouvre le champ des possibles pour les individus. Enfin, nombreux sont les actifs à aspirer aujourd’hui à davantage d’autonomie, peu promue par les schémas classiques du travail.

En quoi le portage salarial diffère-t-il des autres statuts proposés aux entrepreneurs ?

L’essor du travail indépendant prend des formes multiples et n’efface pas forcément les inégalités. Au contraire, il évolue parfois dans la zone grise d’un Code du travail rigide et non adapté aux transformations actuelles du travail. Le risque est alors de voir le travail indépendant se muer en travail précaire, ce qui va à l’encontre même de son essence.

Le portage salarial est un dispositif intermédiaire qui permet de créer des salariés où il n’y a pas d’employeurs et de répondre aux besoins des actifs en recherche d’autonomie, tout en maintenant l’égalité de tous face à la protection sociale. Il est donc à la fois une passerelle entre le salariat et l’entrepreneuriat, un dispositif de transition en période d’inactivité et une finalité pour exercer son expertise en toute indépendance.

“En portage salarial, il n’existe pas de plafond de chiffre d’affaires, contrairement au statut d’auto-entrepreneur”

En portage salarial, il n’existe pas de plafond de chiffre d’affaires, contrairement au statut d’auto-entrepreneur. De plus, le dispositif permet à l’entrepreneur de se décharger de ses tâches administratives et donc de se consacrer entièrement à son métier. Enfin, inutile de rappeler les immenses avantages du statut de salarié face à celui de travailleur indépendant, que ce soit en termes de retraite, de chômage, de prévoyance, d’accès au crédit, au logement, etc.…

Pouvez-vous nous résumer Didaxis en quelques mots ?

J’ai créé Didaxis en 2005, quand le portage salarial était encore largement inconnu du grand public. En près de 15 ans d’innovation sociale, le groupe est devenu l’un des leaders du marché du portage salarial et, plus largement, un acteur majeur des transitions professionnelles et du freelancing en France. Didaxis a ainsi permis à plus de 10 000 indépendants de bénéficier de la protection sociale du salarié et d’un accompagnement administratif de chaque instant.

Nous nous adressons aussi bien aux actifs à hauts revenus qu’aux demandeurs d’emploi. Grâce à nos investissements, nous avons développé des offres spécifiques, à la carte, avec des services d’accompagnement, de formation et de gestion adaptés à chaque profil et situation professionnelle.

Aujourd’hui, le groupe Didaxis est reconnu pour la qualité de ses services, sa haute valeur ajoutée en termes d’accompagnement et son ouverture à tous les profils, notamment les demandeurs d’emploi et les profils à fort volume d’activité.

Quels sont les profils d’indépendants qui travaillent avec votre groupe ?

Didaxis accompagne principalement quatre types de profils : les salariés experts en quête d’autonomie, les demandeurs d’emploi en recherche d’activité, les entrepreneurs qui veulent tester un modèle économique et les actifs en reconversion. Nous avons construit des offres adaptées à chacun, en fonction de son expérience, son secteur d’activité et son projet professionnel.

“Les indépendants choisissent Didaxis pour sa stratégie centrée sur l’accompagnement humain”

Le portage salarial concerne près de 1 000 métiers. Le groupe est organisé en équipes qui travaillent notamment sur les métiers de l’IT, du conseil, de l’ingénierie, de l’immobilier, de l’artisanat et du bien-être. Les indépendants choisissent Didaxis pour sa stratégie centrée sur l’accompagnement humain, sa qualité de service reconnue et la confiance que le groupe suscite auprès des clients. En outre, de plus en plus de portés s’intéressent à la santé économique de l’entreprise de portage qu’ils choisissent ; notre transparence financière historique est un atout à leurs yeux : nous n’avons rien à cacher !

Quelles sont vos ambitions pour le groupe ?

L’avenir du portage salarial s’inscrira dans des politiques d’accompagnement et de formation toujours plus poussées. À ce titre, Didaxis a déjà amorcé des transformations stratégiques. Notre mission est simple : incarner le futur du portage salarial, en France et en Europe.

Pour parvenir à cet objectif, nous avons engagé plusieurs investissements. Par exemple, nous inaugurerons dans quelques mois La Manufacture, une ancienne usine parisienne que nous reconvertissons en espace de coworking et de création dédié au futur du travail. Nous développons également des solutions d’accompagnement autour de la plateforme Hiworkers et sommes partenaires de plusieurs initiatives de grande ampleur, comme l’Observatoire du travail indépendant et le mouvement #futureofwork.

Nos services évoluent également, et nous avons mis au point les offres les plus abouties de l’histoire du portage salarial. Nous les expérimentons depuis septembre 2019.