Nous soutenons l'Hannuaire

Actualités

Guillaume Cairou répond aux questions de Jean-Marc Chardon sur France Culture.

Guillaume Cairou répond aux questions de Jean-Marc Chardon sur France Culture.

Guillaume Cairou répond aux questions de Jean-Marc Chardon sur France Culture.

 

Le 29 juin 2017, Guillaume Cairou, président du Club des Entrepreneur était l’invité de Jean-Marc Chardon sur France Culture à l’occasion de la sortie de son dernier livre : « Tous indépendants. Créer un million d’emplois c’est possible ! ».

 

Code du Travail : une réforme prometteuse ?

Interrogé sur la réforme du code du travail, Guillaume Cairou affirme que s’il ne s’y oppose pas, nous devons cependant rester sur nos gardes : « Toutes les lois qui ont été votées en faveur de la réforme du code du travail ces 50 dernières années ont, à mon sens, détruit plus d’emplois et d’entreprises qu’elles n’en n’ont créés ». Or, on ne peut pas fonctionner sans les entrepreneurs français qui créent de l’emploi et de l’activité.

 

Ecouter l’interview : Partie 1

 

Le travail indépendant : un vivier inexploité

Guillaume Cairou n’en démord pas, le marché du travail en France regorge d’opportunités qui ne demandent qu’à être saisies. En effet, selon lui, la France est trop loin derrière ses voisins européens. « Selon moi, le travail indépendant est un gisement d’activité pour le marché du travail français. Il est dommage que l’on peine à dépasser les 10% d’indépendants dans notre population active ».

Mais l’initiative individuelle n’est pas une cause perdue pour autant. En effet, pour Guillaume Cairou, « Le statut d’auto-entrepreneur, créé en 2009, a littéralement bouleversé le paysage du travail indépendant, avec près d’un million cent-mille Français qui se sont lancés dans l’aventure ». Alors pourquoi ne pas faire le premier pas vers l’activité en relançant ce statut d’auto-entrepreneur ?

 

Ecouter l’interview : Partie 2

 

Alors comment exploiter ce gisement ?

La réponse du président du Club des Entrepreneurs est simple. Arrêter de creuser le fossé entre les salariés et les indépendants, il faut créer un statut intermédiaire : « Il faut donner un filet de sécurité aux actifs de cette nouvelle économie, et harmoniser l’ensemble des protections sociales des actifs pour arriver à un statut plus général qui favoriserait l’activité avant tout. », affirme-t-il. Favoriser l’activité avant tout, voilà qui résume bien le message de Guillaume Cairou qui rappelle qu’à la clef, un million d’emplois pourraient être créés.

 

Ecouter l’interview : Partie 3

 

Commandez dès maintenant « Tous indépendants. Créer un million d’emplois c’est possible ! »