Nous soutenons l'Hannuaire

Actualités

1ère édition des matinales sur la formation professionnelle et l’apprentissage : l’engagement fort du groupe Didaxis.

1ère édition des matinales sur la formation professionnelle et l’apprentissage : l’engagement fort du groupe Didaxis.

1ère édition des matinales sur la formation professionnelle et l’apprentissage : l’engagement fort du groupe Didaxis.

Mercredi, 4 avril, 2018

La 1ère édition des Matinales sur la formation professionnelle et l’apprentissage s’est tenue ce mercredi 4 avril 2018 à la Maison de la Chimie. L’occasion pour Guillaume Cairou, président du groupe Didaxis et partenaire de cet évènement, de réaffirmer son engagement sur ces questions qui sont pour lui un « enjeu majeur pour permettre une baisse rapide et massive du chômage à court terme et conditionner l’avenir de l’économie française aux exigences du XXIe siècle ».

Intervention de Christophe Castaner : Guillaume Cairou salue la démarche perfectible, mais déterminée, du gouvernement.

Cette matinée de débats a été introduite par Christophe Castaner, secrétaire d’Etat en charge des relations avec le Parlement. Il a ainsi rappelé les engagements pris par la ministre du Travail afin de placer l’accompagnement des Français et la sécurisation des parcours de formation au cœur d’une politique publique ambitieuse. Dans ce contexte, Guillaume Cairou rappelle la responsabilité qui pèse tant sur le gouvernement que sur les partenaires sociaux – syndicats de salariés et patronat – pour réformer efficacement un système de formation professionnelle, dont le coût annuel dépasse les 32 milliards d’euros et qui souffre de nombreux défauts dont l’origine est bien souvent structurelle. Et il attire l’attention « sur la nécessité absolue de ne pas négliger les travailleurs indépendants de cette transformation, eux qui participent chaque jour à la production des richesses de notre pays. Un secteur qui offre une véritable bouffé d’oxygène au marché du travail, les emplois atypiques (portage salarial, plateformes, contrats courts, temps partagés…) représentant 80% des nouveaux emplois créés depuis trois ans en France et en Europe ».

Formation professionnelle et apprentissage : un défi avant tout culturel

La teneur des échanges entre parlementaires, syndicalistes, entrepreneurs, acteurs associatifs et experts ont montré à quel point il existe une ambition partagée de développer la formation professionnelle et valoriser l’apprentissage. Cependant, Guillaume Cairou souligne qu’au-delà de l’envie, « il réside un frein culturel puissant qui ne permet pas l’accélération nécessaire des mentalités et des pratiques ». Pour celui dont la force du parcours réside dans ses multiples expériences professionnelles, « il est nécessaire de valoriser les métiers manuels issus de formations techniques et de rappeler que l’apprentissage s’adresse également à des profils dits supérieurs, tels que les ingénieurs. Il y a un large travail à faire auprès des jeunes, de leurs familles mais également auprès de l’Education Nationale ». Plus encore, Guillaume Cairou interpelle les pouvoirs publics sur la nécessité d’intégrer dans les formations, la notion de travail indépendant, non pas en termes de statut mais en termes de gestion de l’autonomie de ses tâches.

Didaxis : une entreprise engagée depuis toujours dans la promotion de la formation professionnelle et de l’apprentissage

Ce colloque fût enfin l’occasion, en tant qu’entreprise partenaire, de rappeler l’engagement de Didaxis en faveur de l’accompagnement des indépendants et des jeunes dans leurs parcours de formation, en valorisant l’activité et les compétences de ses salariés portés par un système de formation continue mais également l’intégration régulière dans ses équipes d’alternants de tous profils.

Publié dans Actualités